Questions générales

La réponse la plus simple est la suivante : parmi les trois, seul l’orthopédiste est un médecin. Il détient un certificat de spécialiste attestant la reconnaissance de ses compétences médicales, tant dans ses évaluations cliniques que chirurgicales.